Le secteur éducation-formation en Côte d’Ivoire fait face à des difficultés multiformes, suite aux différentes crises qu’a connues le pays. Au nombre de ces difficultés, figurent la non atteinte de la scolarisation primaire universelle comme souhaité par le pays, le faible niveau des acquis des élèves dans les disciplines fondamentales, le faible taux d’achèvement du cycle primaire et la disparité entre les sexes au niveau du taux d’achèvement.

En effet, la qualité de l’éducation de base est faible avec des résultats d’apprentissage peu honorables. L’évaluation nationale réalisée en 2016 pour le CE1, indique que 77% des élèves ont un niveau faible ou très bas en français, et 81% en mathématiques.

En vue de relever ces défis et conformément au Plan Sectoriel Education, le Gouvernement ivoirien a mis en place le Projet d’Amélioration de la prestation de Services Educatifs en abrégé PAPSE, ou Projet « mon enfant apprend mieux à l’école ».

Le PAPSE a pour tutelle administrative, le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle. Il est financé à partir d’un Don de 23,35 millions de dollars US, soit 13,136 milliards FCFA, du Partenariat Mondial pour l’Education (PME) à la République de Côte d’Ivoire. La Banque mondiale à travers le guichet de la Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement (BIRD), agit en qualité d’administrateur de ce financement.

Mis en vigueur le 31 juillet 2018 pour une durée de quatre (04) ans, le Projet prend fin le 22 juillet 2022.